New-York , toute première fois – Les incontournables “kids friendly”

5 nuits à New-York en famille, c’est ici que ça se passe!

 

L’envie d’un voyage à New-York, c’est la mienne.

A 8 ans, lorsque j’ai du présenter mon premier exposé, le thème était totalement libre (Merci Mademoiselle Petit), mon père m’avait filé ce week-end là, une cassette vidéo de New-York qui l’avait reçue en supplément gratuit de son magazine GEO.
 Complexe d’Œdipe aidant, j’ai remis dès le lendemain le thème de mon futur laïus: NEW-YORK CITY!

Depuis lors, je savais que ce n’était qu’une question de temps.

Eric émettait, d’entrée de jeu, plus de réserve sur l’idée. Du coup, je me suis donnée (enfin, entendons nous) corps et âmes pour préparer le séjour aux petits oignons!
 J’ai finalement engagé pas mal d’énergie à préparer le voyage mais sachez que, ce qui est magique à New-York, c’est qu’il n’y pas grand-chose à faire, elle le fait bien toute seule.

Cependant, partir pour la première fois aux Etats-Unis avec un enfant de 6 ans, ça se planifie un minimum afin que tout le monde y trouve son compte!
 Comme pour tous nos autres billets, c’est l’histoire de notre première expérience New-Yorkaise, notre grosse pomme d’amour.
Nous avons choisi de partir en avril afin d’avoir un spring break.

Citypass en poche, les visites se sont très vite enchainées à la vitesse de marche des New-Yorkais.

 

L E  L O G E M E N T

 

Nous avons opté pour le Citizen M, situé à deux pas de Time Square, mais également de la station de métro Penn Station.

La réservation a été opérée via Booking qui proposait une offre très alléchante.

En dehors de cette promo, ce 4 étoiles ne rentrait pas dans notre budget logement habituel, qu’on se le dise.
Le Citizen M, nous l’avons trouvé hyper familial, le personnel y était bienveillant et plein de petites attentions, les chambres sont petites mais vachement bien conçues et les espaces communs aussi beaux qu’agréables. (les cocktails sont à tomber!)

La particularité réside vraiment dans le fait de dormir « dans une fenêtre » sur la ville.

Pour plus de confort, veillez à demander une chambre donnant sur l’arrière qui sera moins bruyante.

 

T I P S

 

→ A toutes les louves qui, comme moi, adorent être maman mais partent aussi à New-York avec la ferme intention de se la jouer Carrie sur un rooftop avec une margarita. Les enfants n’y sont pas admis et aucune forme de protestation ne sera tolérée!
Néanmoins, si vous décidiez de prendre votre breuvage dans les salons niveau réception, personne n’y verra d’inconvénient.

→ j’ai pas mal anticipé le voyage en m’aidant du guide Be NY de Patrick Van Rosendaal, “un belge passionné qui connait la ville par coeur”, acheté en agence chez Connections. Il propose sur place des visites guidées par quartier, nous avons eu l’occasion d’en tester une lors de notre second voyage, je vous en parle ici.

New-York en famille

 

L E S  V I S I T E S   E T   A C T I V I T É S

 

T O P  O F  T H E  R O C K

 

Nous sommes montés au sommet du Rockfeller Center par un beau dimanche ensoleillé.
Comme pour quasiment toutes vos visites, vous devrez vous armer d’une vertu qui me manque très certainement: la patience 🙂

A New-York, partout, il y a un concept qu’ils maîtrisent à fond, c’est l’art de la file en serpentins!
 On a bien cru un instant qu’en possédant un citypass, on y échapperait, il n’en est rien.
Pas de quoi cependant nous démotiver.

Le Top Of the Rock, on l’a adoré parce que, outre le fait qu’on soit très haut perché sur la ville, on a surtout une vue de dingue sur Central Park au Sud.
C’est vraiment en prenant ce recul qu’on peut s’imaginer l’étendue de ce poumon vert qui fait tant rêver.

♥ Le rooftop de ce building mythique est à inclure d’office pour un premier séjour.

New-York en famille

 

E M P I R E   S T A T E   B U I L D I N G

 

Un autre jour, un autre sommet.

Celui de l’Empire State fait également partie de l’offre du citypass (files comprises), mais reste un essentiel de tout visiteur qui se respecte.

La vue est à couper le souffle, évidemment.

Perso, j’y ai beaucoup apprécié son style art moderne et la sensation très forte d’un bijou national.

♥ Roméo a adoré courir de jumelles en jumelles pour compter les innombrables citernes à eaux perchées sur les toits, les terrains de tennis et piscines d’altitude.

New-York en familleNew-York en famille

 

 

O N E   W O R L D   O B S E R V A T O R Y

 

♥ La claque incontestable de notre premier voyage à New-York.

Le One World Observatory, c’est le building de 104 étages, un monstre d’acier, 4ème gratte-ciel le plus haut du monde, construit sur le site du World Trade Center initial, détruit par les attentats du 11 septembre 2001.

Autant vous dire, les States offrent une démonstration de ce qu’ils savent faire de plus grand, plus haut, plus fort.
 Pour ce qui est de l’ascension, elle est ludique, et l’ouverture des portes sur la ville donne la chair de poule.
Point pratique, cette visite n’est pas incluse dans le citypass, il est préférable de réserver car de très nombreux visiteurs s’y rendent dès l’ouverture.

Dès lors que nous avions réservé bien avant notre arrivée, nous n’avons pas pu changer le jour. Il faisait donc très humide mais pas de panique, la visibilité est très bonne même par temps brumeux.

New-York en famille

 

L E   M U S É E   A M E R I C A I N   D’ H I S T O I R E   N A T U R E L L E

 

♥ Incontestablement l’un des plus beaux musées qui soient, il est un PARADIS pour les enfants.

L’American Museum of Natural History se trouve au sud de Manhattan, dans le quartier de l’Upper West Side, nous nous y sommes rendus à pied en passant par Central Park qui est juste à côté.

De la Préhistoire aux indigènes en passant par des étages entiers dédiés aux animaux et même une expérience dans le cosmos, nous n’avons pas regretté un seul instant notre matinée.

L’entrée était comprise dans notre carnet Citypass.

 

 

L E   Z O O  D E   C E N T R A L   P A R K

 

Roméo étant tout à fait fan des dessins animés à cette époque, j’avoue avoir préparé le voyage en utilisant pas mal de références audiovisuelles.(Home Alone et Madagascar arrivaient en tête de liste)

Passage obligé donc au Zoo de Central Park!

♥ Nous y avons apprécié l’endroit, les petits manchots, et nous nous sommes émerveillés de constater avec quelle aisance Roméo s’immisçait dans une classe d’enfants du Bronx du même âge.

 

M A D I S O N   S Q U A R E   “K N I C K S / H O R N E T S”

 

Activité complètement imprévue jusqu’à ce qu’une employée de notre super hôtel ne nous recommande le site de revente de tickets en ligne stubhub pour le soir même.

Un Nachos géant et un litre de Diet coke plus tard, nous voici au match opposant les Knicks aux Hornets de Charlotte, dans une ambiance de folie et en présence de deux anciennes stars de la NBA: Michael Jordan, des Chicago Bulls et Patrick Ewing, des Knicks.

♥ J’admets que je ne gère pas spécialement les règles du basket mais l’enthousiasme général m’a gagné très rapidement. Eric et Roméo, eux, étaient bouillants dès le départ et n’ont pas été déçus.

New-York en famille

 

R O O S E V E L T   I S L A N D   T R A M W A Y

 

 

Pour un ticket de métro, un téléphérique vous emmène de Manhattan jusqu’à Roosevelt Island en surplombant l’East River.

♥ Je vous recommande cette sortie qui combine potentiel récréatif pour les enfants, mini budget (ce qui fait du bien quand on est à Manhattan) et vous permet de voir la ville sous un angle différent.

New-York en famille

 

 

V O L  E N   H É L I C O P T È R E

 

 

Celles et ‘Ceusses’ qui me connaissent savent parfaitement que cette idée de survol ne vient pas de moi. Bref, pour nous envoyer en l’air, nous avons fait confiance à Connections.

Le vol prévu initialement un mardi a été reporté pour cause d’intempéries (imaginez mon état jusqu’à l’appel confirmant le report).

L’expérience fut magique, vraiment.
 Le concept de « moi », aux côtés d’Alexander, ancien pilote dans la Marine, et les garçons installés à l’arrière restera un souvenir incroyablement drôle et tout à fait inattendu. (Les places sont définies en fonction du poids des passagers)

♥ Ce vol donne surtout une toute autre perspective aux skylines de la ville.

 

M E M O R I A L   9 / 1 1

 

Pour vous situer, si besoin en était, il s’agit d’un musée commémoratif en hommage aux victimes du 11 septembre 2001.

Il est situé sur le site même des tours jumelles, dont les empreintes sont représentées par deux immenses bassins d’eau autour desquelles sont mentionnés les noms des disparus.
Ce lieu, hautement fréquenté, est solennel, silencieux et chargé d’émotions.
Ces mots peuvent paraître « tout cuits » et pourtant, je ne parviens pas à vous l’exprimer autrement.

Le musée est à la même image.
 Le tout mélangeant une forme de grand respect, de devoir de mémoire et d’informations.
 (Cette visite était incluse dans le citypass)

 

L E S  Q U A R T I E R S   E T   M O N U M E N T S

New-York en famille

 

Comme je l’ai déjà mentionné dans de précédents articles, nous favorisons toujours les déplacements à pied histoire de voir du pays et de traverser différents quartiers.
L’architecture de New-York est ultra simple et se comprend très rapidement.
Au regard des visites énoncées ci-dessus, vous vous imaginez à ce stade déjà très bien que l’on a marché, marché et encore marché. C’est loin d’être une légende, on a très vite capté pourquoi la sneacker était reine à New-York.
Je vais tenter de résumer au mieux notre ressenti par rapport à différents coins de la ville par lesquels vous passerez presque inévitablement lors d’un premier voyage.

 

T I M E S   S Q U A R E

 

C’est le premier quartier que l’on a vu directement après notre arrivée, vu la proximité de notre hôtel. Clairement, ça grouille de monde, d’arnaques, et de taxis jaunes et ce serait vraiment réducteur de résumer Manhattan à cet endroit.

Cela nous a toutefois permis de se pincer une bonne fois pour s’assurer qu’on ne rêvait pas.
A voir pour son effervescence et ses grands écrans lumineux, mais à éviter le week-end si vous comptez vous y attarder.

New-York en famille

 

C E N T R A L   P A R K

 

♥ Sans hésiter, le lieu où l’on pourrait rester des heures.

Central Park, c’est le gros « boum boum crush », c’est le parc où le temps s’arrête.
On a apprécié y faire un tour de manège, le zoo, le calme, les écureuils (par dizaine), les étangs, les chevaux, les runners, les arbres en fleurs au printemps…

La lumière y est est hallucinante (et cela nous a fait ça lors de nos deux voyages), l’ambiance y est totalement décontractée.
S’y perdre est le meilleur moyen de découvrir de petits endroits inédits!

 

New-York en familleNew-York en famille

 

F I N A N C I A L   D I S T R I C T

 

Le Financial District est le quartier des affaires de Manhattan (et, la, oui j’avoue, j’ai envie de me taper sur la poitrine et d’entonner la beatbox du Loup de Wall Street)

Plus sérieusement, c’est la que vous trouverez le site du World Trade Center (son Mémorial et le One World Observatory)
A partir de l’Hôtel de Ville de New York, située à deux pas de la station de Métro Cityhall, vous vous engagerez sur le Brooklyn Bridge.

♥ Traverser l’East River vers Brooklyn nous a mis des frissons. Au delà du fait que ce pont est un vrai bijou du passé, il vous offre une perspective sur la ville inouïe!
Nous aurions apprécié nous attarder dans le Dumbo, ce quartier historique de Brooklyn mais les jambes de notre coco commençaient à lui faire défaut!

New-York en famille
5 TH   A V E N U E

 

Si vous désirez optimiser vos visites, il vous faudra inévitablement organiser un minimum vos journées en fonction de vos envies.
Pour combiner une foule de lieux incontournables de Manhattan, c’est simple!
→ En descendant la 5ème Avenue (au départ du Plaza Hôtel, oui oui, celui de Kevin Macalister), vous arriverez pile poil sur la Cathédrale Saint-Patrick.

On a aimé: son style néo-gothique en plein cœur des gratte-ciels et la lumière qui se dépose sur la façade.
→ En continuant votre route, vous tombez sur le Rockfeller Center (↑)
→ Plus bas, la New-York Public Library ainsi qu’à quelques blocs la gare appelée Grand Central 
Terminal.

On a aimé: se poser au Bryant Park à côté de la Bibliothèque, le sublime plafond de la gare qui donne le tournis, l’ambiance de film qui y règne (et les nombreux tournages sur place également), mais aussi, l’Apple Store! (On ne se refait pas)
→ Votre balade vous emmènera alors jusqu’à L’Empire State Building (↑) pour se terminer au pied du Flatiron!

On a aimé: se poser au Madison Square Park et prendre la pose devant le Flatiron (lieu hautement instagrammable).

New-York en famille

 

New-York en famille

 

New-York en famille

 

 

Nous avons vécu ce voyage à trois intensément, nous n’avons pas voulu en perdre une miette.

Et pourtant.
Pourtant, nous sommes rentrés en sachant qu’on avait pas fait le quart du dixième de ce qu’on voulait vraiment aller chercher là-bas.
Quand on visite New-York pour la première fois, clairement, on se focalise sur les adresses et lieux incontournables au détriment de petits quartiers, de rencontres, de petites choses inattendues!

Tout y est tellement grand, tout y semble tellement possible…
New-York est une ville cosmopolite, vivante, vibrante.

C’est une destination que nous avons adoré en famille car chaque enfant est roi!

New-York nous manque déjà.

 

Bisous les voyageurs!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.